Calcul des charges en climatisation
  • ensoleillement direct par les fenêtres (ombres, orientation, date et heure solaire)
  • conduction des parois (vitrées, opaques, verticales et horizontales)
  • infiltration d'air des ouvrants (portes, fenêtres, volets roulants et orifices)
  • apports internes (éclairages, machines et occupants)
Les charges sont d'une part décalées dans la journée par l'inertie thermique du bâtiment et d'autre part, elles sont partiellement restituées à l'environnement par convection naturelle à l'exterieur des parois. Les charges externes varient avec l'heure et la saison (cf. FENETRES, PAROIS et OUVRANTS menu à droite).
Chaque local est caracterisé par sa structure et par sa conductance. Le coefficient Km comprenant la conductance se calcule à partir des parois verticales du local, dont vous pourrez calculer préalablement les deperditions surfaciques K pour chaque paroi (cf. section ANNEXES menu à droite).
Vous trouverez avec ce site les pics de charges en France métropolitaine (confort 25°C) en fonction de l'heure solaire et de 4 dates type, le 21 du mois pour Juin, Juillet, Août et Septembre. Les thermiciens trouveront aussi des données permettant d'effectuer des calculs détaillés ( REFCLIM 271 COSTIC France).